DU "COMITÉ DES VILLES MÉDAILLÉES DE LA RÉSISTANCE FRANÇAISE"
À "L'ASSOCIATION DES COMMUNES MÉDAILLÉES DE LA RÉSISTANCE"

Octobre 1982,

... le conseil d'administration de l'A.N.M.R.F, sous l'impulsion de son Président, Jean Jacques de Bresson met à son ordre du jour une réflexion sur la pérennité du message véhiculé par l'Association, une fois que celle-ci, faute de titulaires physiques en nombre suffisant pour en assurer le fonctionnement, disparaîtra. La discussion s'engage sur la création d'une Association indépendante ou d'un Comité intégré regroupant les villes et collectivités titulaires de la médaille de la Résistance. Très rapidement, il est proposé que ce Comité ou cette Association soit calqué sur celle, créée en 1981 entre les collectivités "Compagnons de la Libération.  A cette fin, le C.A met en place une commission spécifique, sous la présidence de José Bellec, vice-Président de l'A.N.M.R.F, afin de mettre en oeuvre ce projet qui, dans un premier mouvement, ne s'adresse qu'aux 17 communes médaillées de métropole (le territoire de Nouvelle Calédonie pour des raisons d'éloignement géographique trop important, n'étant pas intégré dans le processus).

Décembre 1983,

... les 17 maires concernés sont officiellement informés de l'initiative en cours. Tous donnent leur accord et le ....

20 octobre 1984,

... l'idée d'une association indépendante cède le pas à la création d'un Comité interne dont Jean Jacques de Bresson est chargé d'élaborer les statuts. Et, le ...

"COMITÉ DES VILLES MÉDAILLÉES DE LA RÉSISTANCE FRANÇAISE"

voit le jour le 12 juin 1986,

.... à l'occasion d'une manifestation se tenant à la Chancellerie de l'Ordre de la Libération, à Paris, où, en présence du général Jean Simon, Chancellier de la Libération et de Jean Jacques de Bresson, Président de l'A.N.M.R.F, tous les maires concernés paraphent une déclaration solennelle par laquelle ils s'engagent à adhérer aux statuts de l'A.N.M.R.F et à "assurer la pérennité du message de la Résistance française incarné par le général de Gaulle et ses compagnons comme à entretenir entre les collectivités des liens particuliers d'amitié et de fraternité combattante". Outre les signatures du Chancellier et du Président de l'A.N.M.R.F, figurent les suivantes : Mr B. Lamy, maire de Béthincourt, Mr G. Herblat, maire de Brest, Mr J M Girault, maire de Caen, Mr Jean Pierre Sabrazat, maire de Caniac en Causse, Mr L Bonthoux, maire de La Chapelle en Vercors, Mr Francis Collomb, maire de Lyon, Mr H.V Barbe, maire de Marsoulas, Mr A Cavet, maire de Meximieux, MrA Jarrot, Maire de Montceau les Mines, Mr H Gorju, maire de Nantua, Mr L Guichon, maire d'Oyonnax, Mr H Picart, maire de Plousganou, Mr Pinon, maire de Saint Nizier du Moucherotte, Mr A Le Roy, maire de l'Ile de Sein, Mr J Noelamders, maire de Tavoux, Mme  Jeanine Teyssedou, maire de Terrou et Mr J B Challamel, maire de Thones.

Quelques temps plus tard, la Nouvelle-Calédonie rejoindra le Comité.


C'est ainsi que depuis cette date, chaque année, est organisée une grande manifestation dans l'une des 18 collectivités, à tour de rôle, afin de pérenniser le message de la Résistance française. Les communes ont pour mission de perpétuer la Flamme de la Résistance, symbolisée par le drapeau, transmis de ville en ville. Cette cérémonie qui réunit toutes les communes médaillées de la Résistance, donne lieu à une manifestation populaire empreinte d'une grande ferveur, car se trouvent rassemblés en un seul lieu, les souvenirs de la Résistance, souvent douloureux de chacune d'entre elle.

Septembre 2011,

... lors de la passation de drapeau de Caen à Caniac-du-Causse en septembre 2011, le maire de Caniac va particulièrement insister sur la nécessité de mettre en place une nouvelle structure de fonctionnement qui se substituant à l'A.N.M.R.F (appelée à disparaître) sera alors chargée d'assurer la pérennité de l'oeuvre de mémoire de la Résistance et plus particulièrement de la Médaille de la Résistance.

22 septembre 2012 ...

.... à l'occasion de la cérémonie du passage du drapeau de la commune de Caniac du Causse à celle de la Chapelle en Vercors, le Comité s'est réuni chez cette dernière afin de confirmer son intention de se transformer en Association, une fois l'A.N.M.R.F dissoute.

25 octobre 2013 ...

l'Association Nationale des Communes Médaillées de la Résistance

... va effectivement être déclarée en Préfecture du Calvados et sera officiellement constituée, par sa parution au Journal Officiel ...

... le 2 novembre 2013

Son objet : Faire vivre et transmettre la mémoire de la Résistance Française ; organiser chaque année avec le concours des autorités officielles, les cérémonies commémoratives de l’Appel du Général De Gaule ainsi que des combats des actions qui, à travers le territoire, ont constitué les douloureuses et glorieuses étapes de la Libération de la France ; veiller à la sauvegarde de l’héritage du matériel culturel et moral de la Résistance Française, notamment des monuments, des musées et des oeuvres culturelles représentatives de la Résistance et de son esprit authentique, notamment au travers du concours national de la résistance et de la déportation ; passer chaque année le drapeau de l’association entre les communes et territoires médaillés de la Résistance en suivant l’ordre alphabétique ; établir et entretenir des relations avec l’association des communes Compagnons de la Libération.

Le siège social est fixé au Mémorial de Caen

Son secrétaire, en 2015, et par délégation du Maire de Caen, est Mr Blanchetier,

Pour en savoir plus sur les faits historiques ayant justifiés l'octroi de cette décoration à ces collectivités, voir le magnifique ouvrage publié chez Devauzelle. (ci-contre). Si ce livre est aujourd'hui épuisé, on le trouve encore facilement en occasion et à un prix parfaitement abordable, sur de nombreux sites