L'histoire de "l'histoire à petites traces" ...

"La carrière professionnelle de mon père ayant étroitement suivie les évolutions techniques et commerciales de l'aluminium, il lui fut, un jour, demandé par l'Institut Français de l'Aluminium, de bien vouloir retranscrire par écrit ,son exprience en ce domaine. Ce qu'il fit. A la parution de cet essai, je lui demandais de bien vouloir le poursuivre en retraçant, pour ses petites filles et moi, sa jeunesse d'engagement contre l'occupant nazi. Une période de sa vie inconnue pour moi. Sans doute par manque de curiosité. Et pourtant, à chaque fois que nous retournions dans le Dauphiné, il était patent que sa présence était vécue avec amitié et respect.. Le plus bizarre, c'est que je trouvais cela normal. Après tout, c'était mon père, un homme que naturellement je respectais et aimais. Parallèlement, comme je ne lui demandais rien sur son passé, il le gardait modestement pour lui. Ce n'est qu'en 1993, lorsque j'ai eu connaissance du dossier établi à l'occasion de sa nomination dans l'ordre de la Légion d'Honneur à titre de Résistant valeureux., que j'ai, subitement, découvert, avec émotion et fierté, une histoire peu commune. D'où mon souhait de la voir inscrite sur papier. Ce travail qu'il entendait faire comme un simple témoignage familial, nous aurons le plaisir, mes filles et moi même, de le mettre en pages, de le tranformer en livre et de lui offrir." (Gérard Burlet)