" Je n'ai ni le talent d'expression, ni la substance m'autorisant à écrire des mémoires. D'autre part, ceci n'est pas un livre d'Histoire, même si elle est là en toile de fond. C'est un récit de souvenirs, de "petites traces" qui font qu'une vie, sans être extraordinaire, peut être, malgré tout, peu commune, lorsqu'au fil des évènements, des personnalités sincères, courageuses et désintéressées, la forge, la forme et lui donne une précieuse plénitude. " Paul Burlet

De 8 à 17 ans, j'ai passé toutes mes vacances scolaires dans une ferme où je me sentais chez moi, entouré de l'extraordinaire affection de mon oncle et de ma tante. De cette ferme, j'ai des souvenirs heureux de fenaisons et de moissons, de dressage au travail des jeunes mulets que, chaque année, mon père et mon oncle allaient acheter à la foire de Brioude, de l'élevage et de la garde d'un troupeau de bovins, de travaux de la terre et, en particulier, des longues marches près de la Brabans, du semoir ou de la herse lors des semailles d'automne.Une heureuse époque dont je garde inscrit en mémoire des images comme la garde du troupeau où il y avait toujours un vigoureux taureau et où, grâce à l'aide de mon chien Kiki, je pouvais passer mon temps dans les arbres à observer la vie de la plaine. Où bien, en 1934/35, la construction, par les militaires, du terrain d'aviation de Saint Etienne de Saint Geoirs. Mais aussi, le portage des boissons pendant les corvées de battage de blé où, dans la poussière et le bruit, une équipe de forçats dépassait sa résistance physique à grands coups de rasades.Sans oublier les paisibles soirées autour de ma tante où les voisins s'interpellant en patois, jouaient aux cartes, décortiquaient le maïs, mondaient les noix, coupaient les feuilles de tabac, râpaient de la poudre de contrebande ou fabriquaient des cartouches pour la chasse. Tout comme, l'automne venu, la montée du troupeau de dindes sous les châtaigniers, pendant que mon père chassait.

Puis, la nuit tomba sur notre quotidien ...


Paul Burlet (premier plan) lors d'un défilé à Brézins en 1945